ddoo collective vient diner

Je suis très excitée : ce soir le ddoo collective vient diner. Nous les 4 femmes et un homme de ddoo collective sommes tous enclin à réinterpréter la tradition et à valoriser les savoirs-faire artisanaux. J’ai donc décidé de les impressionner avec un plat classique revisité par ci par là : les Tagliatelles Primavera.

TAGLIATELLES PRIMAVERA
Je suis italienne, ce sera donc un plat italien. Mais pour battre le ddoo collective à son propre jeu, il me faut jouer la tradition avec un petit plus, en ce jour anormalement chaud pour la saison, adaptée au régime de chacun et à mes capacités artisanales limitées.
Au menu : tagliatelles fait maison (par Rino, pas par moi), une sorte de pates aux œufs longues et épaisses. Au lieu de la Bolognese habituelle, mes pates seront accompagnées d’une sauce tomate aux légumes, plus belles à l’œil, j’espère, et plus rapides à préparer.

Rino from La Caffetteria in London, cooking for ddoo collective

Voici Rino, le « faiseur de pates », propriétaire de la Caffetteria à Londres.
Ingrédients pour 6 personnes :
550g de tagliatelles, autant d’ asperges autant que vous voudrez, c’est un blog ddoo apres tout et notre devise est « faites ce qu’il vous plait »
Petits pois, basilic, fines herbes, persil pour le pesto à la menthe, un bon bouquet de chaque, une petite burrata ( burratina), 300gr de ricotta, tres fraiche, Aur’olio la meilleure huile d’olive, provenant d’un producteur de Salento, région du talon de la botte italienne, sel, poivre . ( Silky Aur’olio, Tenuta Sant’Angelo, Lecce).
J’épluche les asperges de la tete au pied, trouve cela long et tres ennuyant mais tout de meme utile et important.
Je les laisse tremper dans l’eau froide puis les coupe en petits tronçons de 2 cm et les met de coté.

Un peu de beurre et un jet de mon huile Aur’olio préférée dans une poele assez grande pour contenir les asperges en une seule couche. Je les remue de temps en temps et rajoute les tetes au dernier moment. Les asperges doivent rester fermes. Malheureusement la seule manière de savoir si elles sont cuites et suffisamment salées c’est de les gouter.

Les asperges et les petits pois vont tres bien avec la menthe, le persil et le basilic : apres quelques recherches et tests, je décide que la touche du chef serait une sauce du type pesto faite en mixant les trois herbes avec l’huile d’olive, le sel jusqu’à ce qu’elle devienne onctueuse. Tous mes ingrédients sont verts : cela ne peut être car nous, ddoo collective, avons un sens aigu de la couleur et un œil pour les contrastes…J’ai besoin de créer quelques contrastes, coupant quelques petits morceaux de burrata blanche et brillante. Quelques cuillères de ricotta rajoutera une texture crémeuse à la sauce.

Asparagus and peas go well with mint, parsley and basil: after much researching and experimenting, I decide that the chef touch will consist of a pesto-like sauce, made by whisking together these three herbs plus some chives with olive oil and salt, until they turn into a smooth paste.

Attention, ceci est impératif : on doit cuire les tagliatelles dans une grande quantité d’eau bouillante, au moins 5 litres pour 500gr de pates, puis ajouter 2 cuillères à soupe de sel (non, ce n’est pas beaucoup). Aussi toujours remuer les pates dans l’eau avec une cuillère en bois.

Une pause est bienvenue pour penser à ma tenue : ma jupe paréo camélia est pendue en haut de l’escalier. Métamorphose de la maitresse de maison, des fourneaux jusqu’à la tenue habillée.

Protégée d’un tablier, je retourne aux fourneaux. C’est l’heure de travailler rapidement. J’étale le pesto au fond d’un grand plat, égoutte les tagliatelles, réserve une tasse d’eau de cuisson, les pates doivent être al dente , les verse dans le plat à servir. Une fois les petits pois et les asperges ajoutés, remuer l’ensemble, un peu d’eau de cuisson aidera à délayer la sauce.

Je disperse la burrata et la ricotta et garnis avec un peu plus de pesto à la menthe. Puis je goutte pour rééquilibrer le sel, le poivre, l’huile d’olive, et rajoute un peu d’eau des pates pour terminer. Grands sourires autour du plat.

Ma recette créative a été un grand succès, réinventant le traditionnel et le familier. Un gout de cuisine de tous les jours, sublimé».

Comme la mode et la cuisine qui, par les temps qui courent, semblent s’élever au stade de recherche intellectuelle, un peu comme les salons musicaux du 19eme siècle. Cette citation de la dernière brochure Printemps/Eté de Coach m’est soudainement apparue pour décrire mon expérience de Tagliatelle Primavera, tout à fait en ligne avec la philosophie de ddoo !